L’histoire du jour : Cendrillon, une femelle hamster adorable

Aujourd’hui, nous vous présentons Cendrillon, une petite femelle Hamster.

Cendrillon souffrait d’une forte inflammation de sa bajoue gauche. Cette dernière était devenue très volumineuse, douloureuse, et se luxait.

Ce matin, lors de la consultation de contrôle, Cendrillon est très en forme voire coquine. 

Retrouvez les photos de Cendrillon en cliquant ICI.

Dr PETEL

L’histoire de Noël : NAMI, une femelle Octodon et sa petite fille

 

NAMI a mis au monde 5 petits octodons (3 femelles et 2 mâles).

IMG_0520L’allaitement a provoqué une sévère inflammation d’une de ses mamelles. NAMI était devenue plus apathique et souffrait. 

Après le traitement et les bons soins de son propriétaire, voici aujourd’hui notre mignonne NAMI en pleine forme. Elle nous présente aujourd’hui sa petite fille qui va grandir auprès d’elle…

 

Plus de photos : cliquer ICI

 

 

VET & VOUS

Le journal de la clinique et  les conseils du Dr PETEL

Cliquer sur le numéro à consulter : 

– N°1-2015 : « Question-réponse »

– N°2-2015 : « Idées reçues sur les chats

– N°3-2016 : « Question-réponse

– N° 4-2016 : « Tout savoir sur l’identification des chiens et des chats »

– N° 5-2016 : « La gestion du poids chez le chat »

– N° 6-2016 : « Les aliments BIO, sans Céréales, sans Gluten« 

– N° 7-2017 : « Existe-il des groupes sanguins chez le chien et le chats ? »

– N° 8-2017 : « Comment bien nourrir son chat ? »

N’hésitez pas à partager, à nous soumettre les thèmes que vous souhaiteriez voir aborder, sur notre page Google + ou Facebook. 

Vaccination de votre chat

 

Votre chat peut être vacciné contre de nombreuses maladies dont certaines sont mortelles. La réglementation impose certains vaccins. Les effets secondaires sont faibles ou nuls, à condition de prendre certaines précautions.

Objectif et rythme de la vaccination

La vaccination constitue la meilleure protection de l’individu contre les maladies infectieuses (bactériennes, virales ou parasitaires). Elle prépare l’organisme à réagir rapidement et efficacement contre les germes qu’il rencontrera.
L’effet bénéfique du vaccin n’est pas définitif. C’est pourquoi, il est indispensable de procéder à des rappels réguliers dont le rythme est fonction du type de vaccin utilisé, de la pression infectieuse et de la législation en cours. Pour être efficace, le protocole vaccinal devra être suivi le plus correctement possible.

Contre quelles maladies vacciner ?

Le Coryza

Maladie répandue et très contagieuse pour les chats de tous âges. L’animal atteint présente tous les signes d’une rhino-pharyngite : toux, éternuements, larmoiements, perte d’appétit et parfois ulcères sur la langue. Les deux principaux agents responsables sont des virus (Calicivirus et Herpésvirus). Même s’il guérit, le chat reste porteur du virus et peut le transmettre à d’autres chats. Il ne faut pas confondre le coryza avec la chlamydiose, qui se traduit par des symptômes essentiellement oculaires et qui est due à une bactérie (Chlamydophila felis).

Le Typhus

Appelé encore panleucopénie féline, c’est une maladie moins répandue que le coryza mais mortelle à 90% chez les jeunes. Elle se transmet très facilement. Le chat atteint est rapidement affaibli et déshydraté par des diarrhées et des vomissements incoercibles.

La leucose féline

Parfois appelée à tort « Sida du chat », c’est la maladie virale la plus fréquente chez le chat. Elle est extrêmement contagieuse. D’évolution lente, sur plusieurs mois voire années, elle est mortelle dans pratiquement tous les cas. Le virus leucémogène détruit les défenses immunitaires de l’animal, ce qui le rend vulnérable à toutes les autres maladies. Ce virus est également directement responsable de maladies cancéreuses. Il existe un vaccin très efficace qui est la seule protection possible.

La Rage

C’ est une maladie mortelle transmissible à l’Homme. Elle fait donc l’objet d’une surveillance sanitaire stricte. La vaccination est obligatoire pour les chats qui séjournent dans des pensions ou pour tout déplacement hors métropole. Elle figure sur le passeport de votre chat.

Le « sida du chat » est placé hors de cette liste car aucun vaccin n’est actuellement disponible. Cette maladie est due au FIV, un virus qui n’est pas transmissible à l’Homme.

CONSEILS DU Dr PETEL : Le FELV et le FIV sont deux virus voisins (rétrovirus). Il est important de s’assurer que votre chat n’est pas porteur de l’un d’eux. Les modes de transmission sont : les griffures, morsures et contacts sexuels entre congénères. Cependant, la mère peut également le transmettre à sa progéniture.
Un dépistage de votre chaton est donc fortement conseillé. En moins de 15 minutes, le laboratoire de la clinique vous renseigne sur le statut séropositif ou négatif de votre chaton.

 

Vaccination de votre chien

 

Comment cela fonctionne ?

La vaccination stimule les défenses immunitaires de l’organisme. Elle induit une réaction immunitaire qui permettra à votre animal de réagir rapidement et efficacement en cas de contact ultérieur avec l’agent pathogène (qui provoque la maladie) et lui évitera ainsi d’être malade.

Á quelle fréquence vacciner ?

La première année, on parle de primovaccination. C’est en fait la première partie du protocole vaccinal. Elle peut être constituée d’une ou de plusieurs injections, suivant la nature du vaccin et suivant l’âge de l’animal. En général, la vaccination débute à l’âge de 8 semaines. Cependant, les chiots peuvent être protégés contre la parvovirose dès l’âge de 5 semaines.

Ensuite, il est impératif de procéder à des rappels réguliers de vaccination afin d’entretenir la protection obtenue. Le plus souvent, le rappel est constitué d’une seule injection vaccinale. Toutefois, cela peut varier selon le contexte épidémiologique et la législation en vigueur. Votre vétérinaire traitant est seul en mesure de vous indiquer le protocole de vaccination le mieux adapté pour votre animal.

Afin de ne pas oublier la date du rappel de vaccination, la Clinique Vétérinaire du Cours vous propose de vous adresser au choix : un mail, un courrier ou un SMS.
Vous pouvez également, consulter à tous moments le carnet de santé électronique de votre compagnon sur notre page d’accueil.

Contre quelles maladies vacciner ?

La maladie de Carré

Maladie très contagieuse due à un virus, elle sévit toujours en France et concerne les animaux de tous âges. Elle peut entraîner des symptômes variables tels que des troubles digestifs (vomissements, diarrhée), respiratoires, nerveux, oculaires ou encore dermatologiques. Son évolution est bien souvent mortelle. 


L’hépatite de Rubarth

Cette maladie contagieuse est due à un virus entraînant de la fièvre et une atteinte grave du foie se traduisant par des troubles digestifs.

La parvovirose

Malheureusement encore très répandue, c’est une maladie très contagieuse due à un virus (le parvovirus), elle se traduit par une gastro-entérite hémorragique sévère conduisant souvent à la mort de l’animal. Le virus est extrêmement résistant dans le milieu extérieur. La contamination peut se faire simplement quand un animal non protégé renifle les déjections d’un animal contaminé. La vaccination des chiots contre cette maladie peut débuter dès l’âge de 5 semaines. Votre vétérinaire vous conseillera sur le protocole à suivre sur votre animal.

La leptospirose

Elle est due à des bactéries, appelées leptospires. Ces bactéries sont véhiculées par l’urine des rongeurs et peuvent contaminer de nombreuses espèces animales ainsi que l’Homme. La leptospirose se traduit notamment par une gastro-entérite hémorragique et une insuffisance rénale. Les animaux peuvent se contaminer dans des zones d’eau stagnante comme les lacs, marécages, rivières…

CONSEILS DU DR PETEL : la leptospirose est TRES répandue dans notre région Pays-de-Loire. Une vaccination bisannuelle peut être nécessaire. Un consensus vétérinaire récent recommande fortement la vaccination quadrivalente (L4 « 4 souches »). Il s’agit d’un vaccin nouvelle génération. la clinique vétérinaire vous le propose.

La rage

La rage est une maladie contagieuse, transmissible à l’Homme. Elle se traduit par des troubles nerveux conduisant obligatoirement à la mort.
Elle fait l’objet d’une surveillance sanitaire stricte qui impose la vaccination pour tous les chiens vivant en zone déclarée infectée. Elle figure sur le passeport numéroté de votre chien.
La vaccination est obligatoire pour les chiens qui séjournent dans des pensions ou pour tout déplacement hors métropole.
Elle est obligatoire pour les chiens de première et deuxième catégorie, tels que définis dans la loi 99-5 du 6/02/99, en cas d’importation et le plus souvent en cas d’exportation (se renseigner auprès de l’ambassade du pays d’exportation).
Des événements récents ont montré que cette maladie pouvait malheureusement encore être d’actualité en France.

La toux de chenil

Elle est caractérisée par une trachéobronchite très contagieuse, touchant surtout les chiens en collectivité (chenil, pension, élevage, exposition…). De nombreux agents sont impliqués dans la toux de chenil (bactéries et virus). Le virus Parainfluenza est très souvent impliqué. La plupart des vaccins pour chiens contiennent cette valence.

La piroplasmose

Cette maladie est due à un parasite du sang, le piroplasme, transmis à votre chien par les tiques. La fatigue, une forte fièvre et l’émission d’urine foncée, sont les symptômes les plus fréquemment rencontrés. La vaccination contre la piroplasmose est possible.

CONSEILS DU DR PETEL : la piroplasmose est TRES répandue dans notre région Pays-de-Loire, à l‘inverse des régions méditerranéennes. Il est FORTEMENT conseillé d’entreprendre un traitement anti-tiques EFFICACE. Le vaccin est une précaution supplémentaire contre cette maladie malheureusement trop souvent mortelle.

Pour faciliter le suivi de votre animal par votre vétérinaire, n’oubliez pas à chaque visite d’apporter le carnet de santé de votre chien.